<Déesse cachée et Chasseresse [VALIDE]


Bienvenue sur les enfants de l'Olympe! L'aventure viens de commencez alors n'hésitez pas à nous rejoindre. Le sort de tous les mondes est entre vos mains de quel camps serez-vous?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Déesse cachée et Chasseresse [VALIDE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 04/09/2018

Le parchemin des Olympiens
Bungalow : Dans les Bois...
Parents Divins : Autres
Infos fermées
MessageSujet: Déesse cachée et Chasseresse [VALIDE]   Lun 17 Sep - 0:59

Etat Civil

“ Oublie ce qui t’as blessé, mais n’oublier jamais ce que tu as appris… ”
Melinoë Ombeline. de Kent
Age :14 ans éternellement.
Date de Naissance : Un certain 18 Décembre
Origine : Grec puisque Olympienne
Parent Divin : Poséidon et Athéna
Groupe : Déesse (Chasseresse pour couverture)
Pouvoir : Contrôle de l'eau / Stratégie guerrière/ Bouclier hermétique/ Maniement inné des armes/ Guérison par l'eau/
Avatar : Georgie Henley


ce que je vois...

Que dire de son physique… De son apparence en sommes. Notre jeune demoiselle n’est pas narcissique au point de se regarder dans le miroir tous les jours, en fait elle est loin d’être narcissique mais bon passons… Donc je disais que pour se décrire avec exactitude, il faudrait peut-être qu’elle se poste devant sa psyché non ? Melinoë dit Mëlie, n’est pas très imposantes de stature, avec son petit 1. 68 mètre pour ses 48 kilo, elle reste donc très fine mais non moins dépourvu de forme et surtout de muscle. Menue et filiforme elle a pourtant une poitrine ni trop grosse ni trop petite, elle est proportionnée juste comme il le faut pour que ses courbes soient avantageuses en sommes comme toutes déesses digne de ce nom en fait. Des jambes galbées et fuselées, un buste fin, mais gracieux en bref un physique tous ce qu’il y a de plus avantageux comme tout ceux de sa race me direz-vous.

Un visage tout aussi harmonieux avec ses longs cheveux noirs comme les ténèbres aux beau reflet bleuté. Ses cheveux finissent en de parfaites anglaises parfaitement dessinées sauf lorsque qu’elle les lisses. Sa carnation… son teint si vous préféré est aussi blanc que la plus pure des neiges, ses lèvres ont la teinte du plus pure des rouges dignes de la plus belle rose rouge.  Afin de parfaire se visage séraphin, deux somptueuses orbes bleues-vertes faisant penser à deux émeraudes étincelantes au doux reflet de la mer circassienne termine la féerie de ses traits de poupée. En sommes un physique à l’image des légendes. Pour un meilleur confort lors de ses combats elle attache ses cheveux en les nouant en tresse à l’aide de ruban bleu nuit qui se mêle aux magnifiques mèches noires ramenant les cheveux sur son épaule gauche et descendant presque à sa taille vu la longueur de ses cheveux. Un diadème de front orne le dessus de sa tête en forme d’un entrelacs de liane de ronce en or blanc terminant sur le devant en un symbole mystérieux d’où pend une larme émeraude rappelant la couleur des forêts. Pour ce qui est des tenues de ladite demoiselle, celle-ci s'habille de la traditionnelle tenue des Chasseresses. Il lui arrive cependant de s'habiller de manière plus normale où à l'image des déesses selon es occasions bien évidement. Si elle n'est pas aussi coquette qu'Aphrodite et ses filles elle n'en reste pas moins une déesse qui aime à s'habiller de manière avantageuse.

Ma psyche

Melinoë est une jeune fille douce au caractère bien trempé quand on y songe. Calme et posée, la plus par du temps, elle peut toutefois passer d’un extrême à l’autre. Melinoë dites affectueusement Mëlie selon les personnes de son entourage peut vite devenir explosive si on la pousse à bout, comme l'eau calme d’un lac peut se déchaîner en torrent, elle oscille au gré de ses émotions. Il n'est plus temps de regretter lorsqu'on l'a poussée à bout car elle est presque impossible à arrêter pour toute personne qui ne sait pas comment lui faire entendre raison. Elle est altruiste et donnerait tout pour sauver ceux qu'elle doit protéger à savoir la déesse Artémis et ses « sœurs » les chasseresses. Mëlie est douce et généreuse avec autrui mais sait se montrer dure lorsqu'il le faut, ne croyez pas pouvoir vous amuser à ses dépens, ce serait une erreur qui vous coûterait très cher. Malgré tout, elle reste d'une nature sauvage avec toute autre personne n’appartenant pas à ceux qu’elle considère comme sa famille au premier abord. Ce n'est bien sûr qu'un masque dont elle est parée pour se protéger, un peu comme les épines protègent les roses du danger. Ce masque est là pour qu'elle ne soit pas blessée comme par le passé. Passée maîtresse dans l'art de se montrer impassible ou plutôt d’arborer un visage de glace pour ne pas se retrouver en position de faiblesse, elle ne sait que trop que ses yeux peuvent la trahir sur ses sentiments si on sait les déchiffrer correctement mais peu de personne s'y sont risquées jusqu'à présent.

ce qu'il y à a savoir...
1 * Est loyale et n’hésitera jamais à donner sa vie s’il le faut pour sauver celle à qui elle a juré fidélité mais aussi ses amies.  2 * Adore le combat 3 * Armes de prédilections : Batarde (épée à 1 main et demi) et arc comme toute chasseresse qui se respecte.    4 * Fine combattante 5 * Fin stratège  6 * Adore chasser  7 * Ne manque jamais sa cible 8 * Ne tue que lorsqu’elle n’a pas le choix  9 * d’une franchise à toute épreuve que ça plaise ou non d’ailleurs avec elle c’est : ça passe ou ça casse. 10 * Adore embêter Son monde 11 * déteste les câlins à quelques exceptions près 12 * Rat de bibliothèque à ses heures. 13 * Adore jouer du violon
Mon histoire ma vie...

Alors, puisqu’il me faut vous conter qui je suis, ce qui fut ma vie, mon histoire, je pense qu’il est important de débuter par le commencement. Oui, tout comme vous, j’ai bien un père, une mère quoi de plus normal en ce bas monde me direz-vous? Après tout, je ne suis pas arrivée par l’opération du Saint Esprit quoique… d’un certain point de vu ma conception n’est pas non plus tout à fait des plus banal… Non en fait mon histoire est particulière et vous ne me croiriez sans doute pas, mais pourtant... pourtant  je suis née déesse… Oui vous avez bien entendue je suis une Déesse. Certes figée en l’apparence d’une jeune fille de 14 ans, je vous l'accorde mais cela c’est pour plus tard. Laissons cela un instant vous saurez bien le tout en temps utile je vous en donne l'assurance.

Je sais, je sais, vous vous dîtes "cette petite est bonne pour l’asile le plus proche hein ?" Eh bien, je puis vous certifier qu’il n‘en est rien ! Vous pensez peut-être que parce que j’ai l’apparence d’une enfant de 14 ans, je ne suis qu’une gamine qui n’y connait rien à la vie ? Vous vous laissez tromper là encore par mon apparence juvénile, j’ai en vérité plus d’un siècle si je veux être précise, j’ai à l’heure d'aujourd’hui 350 ans exactement et voilà maintenant une bonne décennie, que je suis figée dans ce corps de pré-adolescente. Laissez-moi tout vous expliquer pour que vous compreniez bien car après tout, je ne parle pas chinois, il n’y a donc aucune raison que vous ne me suiviez pas dans mon récit je puis vous le certifier.

Par où commencer… ? Ah oui ! je sais. "Je me prénomme Melinoë Ombeline. de Kent et c’est lors d’un certain 18 Décembre par une nuit où le halo de la lune semblait entouré d’une aura bleutée et argentée à la fois, que mon histoire prend enfin naissance."


Comme je vous le disais auparavant je suis une déesse, fille de l’un des 3 Grands, Dieux des mers et des tremblements de terre à savoir, Poséidon et de l’une des 12 Olympiens, déesse de la stratégie guerrière et de la sagesse, à savoir Athéna. Ma mère est connue comme l’une des déesses Vierges de l’Olympe avec tante Artémis et tante Hestia. Pour autant si elle créa des enfants par la pensée pour remercier les hommes mortels qu’elle a pu aimer, comme le père de ma demi-sœur Annabeth Chase par exemple, moi c’est très différent et compliqué à la fois…

A l’aube de l’Antiquité mon père et ma mère se sont affrontés pour l’obtention de la ville d’Athènes, puis ils se sont pour ainsi dire clairement détesté durant des décennies, mais les choses finirent par changer petit à petit aux fils des siècles en fait et par la force des choses ou est-ce le destin je ne saurait le dire, mes parents tombèrent amoureux. A partie de là ils cachèrent leur relation aux regards des autres dieux, pourquoi me direz-vous ? Simple pourtant : Mon père avait enfin à toujours d’ailleurs pour son plus grand malheur selon ses dires... mais cela je me garderais de le dire à la concerné... une épouse vivant dans le palais sous-marin. Il ne pouvait donc clairement pas s’afficher sur l’Olympe ouvertement avec une autre divinité qui n’était pas sa femme  légitime cela va sans dire… seul deux personnes furent mises dans la confidence...  Héra souveraine de l’Olympe et épouse de Zeus, ainsi qu’Artémis déesse chasseresse et lunaire, puis ce qui devait arriver arriva, ils se laissèrent aller une nuit… une seule nuit et cela à suffit pour que je sois conçue, mais cela devait rester secret…

Trop de problème pouvaient être engendré par la mise à jour de mon existence… Et puis il y avait cette prophétie me concernant qui inquiéta mes parents davantage lorsqu’ils en prirent connaissance. C’est pourquoi il fut décidé que ce serait ma grand-mère Héra qui m’élèverais aider de ma tante Artémis. C’est pourquoi grand-mère Héra m’enveloppa dans des langes aux symboles liés de mes parents et m’emporta à l’abris dans son temple alors que je n’avais que quelques heures sous le regard triste et inquiet de mes parents. La raison me direz-vous ? Ma mère et mon père ne pouvait me garder au grand jour comme je vous l’ais expliqué, car ils ne pouvaient montrer leur couple au grand jour et avec ma mère qui était reconnue comme l’une des déesses vierges… Cela aurait créé trop de conflits dont l’Olympe n’avait pas besoin et puis surtout à cause de la prophétie… Une prophétie qui disait ceci :

« L’enfant caché sera perdue puis retrouvé et dévoilé
Fille de l’eau et de la sagesse
Cette divinité surpassera ses parents
Mais dans le corps d’une enfant à jamais figée
Sa puissance bridée elle devra gardée
Pour ne pas détruire son corps à jamais
Siègera sur le 13ème trône des Olympiens encore inexistant ! »


Comprenez bien que cette prophétie fit peur à mes parents non pas pour eux bien sûr, mais bien pour moi, pour ma sécurité et ma vie bien qu'on ne puisse tuer réellement une divinité mais on pouvait bien la plonger dans un sommeil éternel comme les titans l'avait été par exemple. Je suis certes une Déesse soi-disant immortel, mais les Titans l’étaient aussi et regardé ce qui est arrivé à Chronos… Je m’égare un peu là alors reprenons le cours de l’histoire où le fil de l’eau au choix… Donc, je disais que ma mère et mon père la mort dans l’âme si je puis dire durent taire tant leurs relations que ma naissance ne s’autorisant à venir me voir et passer un peu de temps avec moi qu’en de très rare occasions sous la surveillance de grand-mère Héra et tante Artémis bien sûr. Je grandis donc dans le secret auprès de ma Grand-mère qui s’occupa de moi comme si j‘étais sa propre fille m’enseignant tout l’art d’être une déesse et la maîtrise de mes pouvoirs divins.

Je cultivais également mes connaissances dans divers domaines, ma mère était tout de même déesse de la sagesse et des arts. En sommes mon éducation fut complète et variée dispensée entre Héra et Artémis qui elle m’enseigna la chasse et le tir à l’arc principalement, ma mère et mon père s’occupèrent de l’art du combat lorsqu’ils en avaient l’occasion. Je ne sortais que peu au grand jour seulement la nuit en compagnie de tante Artémis ou alors avec grand-mère Héra qui veillait à ce qu’on ne me remarque pas. La raison de ses précautions tenait dans le fait qu’en me regardant on ne pouvait reniée que j’étais fille de Poséidon et d’Athéna, mélange parfait de mes deux parents avec la particularité des yeux bleu vert comme ma mère, mais avec des reflets plus bleus que la mer circassienne, apanage cette fois de mon père Dieux des océans. Si les enfants à demi mortels des dieux avaient une beauté particulière, mais qui restait discrète là encore chez Mëlie c’était la beauté pure des divinités Olympiennes quiconque l’apercevrait comprendrait donc. Forcément avec un teint de porcelaine, des lèvres pleines rosées et de splendide cheveux lisse terminant en de parfaite anglaise d’un magnifique noir bleuté.


Lorsque j’atteins ma 14ème année, Héra dû se résoudre à m’envoyer auprès d’Artémis me faisant passer pour l’une de ses chasseresses pour ma propre sécurité,  Zeus et d’autres dieux commençant à se poser trop de question à mon sujet semblait-il. Je dû faire mes adieux quoique temporaire à l’Olympe, mais aussi à mes parents et à grand-mère Héra. Ce fut donc à mes 14 ans que je me joignis officiellement à la chasse, obtenant de ce fait soi-disant l’immortalité dévolue aux chasseresses, les figeant à jamais dans l’âge auquel elles ont prêté serment, et le devoir de protection envers Artémis, cependant pour ma part la prophétie avait prédit que ma croissance se stopperait inévitablement et c’est ce qui est arrivé, alors joindre les chasseresse permettait de faire taire les soupçons à mon égard.

Durant 2 décennies environ, je parcourus les terres mortelles avec ma nouvelle famille, les chasseresses et la déesse Artémis ma tante car à mes yeux les chasseresses étaient toute devenues des sœurs de cœurs. Auprès d’elles j’appris de nouveaux modes de combat ainsi que l’utilisation de l’arc traditionnel des chasseresses, certes je savais déjà tirés à l’arc, mais ceux-ci étaient particulier. La vie à leurs côtés était beaucoup plus palpitante, rythmée entre les chasses et les combats contre les monstres. J’étais faite pour cette vie, au fond de moi, je le savais je le sentais. Je remerciai grand-mère Héra intérieurement de m’avoir laissée auprès d’Artémis car je m’y sentais en sécurité et plus que tout à ma place. Ce fut lors d’une de nos nombreuses chasses que je fus un jour isolée du groupe par un monstre et que je fus gravement blessée à la tête sombrant dans l’inconscience et surtout dans l’amnésie. A mon réveil je me retrouvais dans un immense manoir à la française sans souvenir de ma vie passé et surtout de mon identité réelle…. Juste mon prénom tournait dans ma tête le reste était bien trop flou.

Je fus adoptée en quelques sortes par les maîtres des lieux et des lors j’eut un nom de famille et une nouvelle identité j’étais devenue Melinoë de Kent, fille adoptive du duc de Kent. J’y resta durant 2 ans mes souvenirs me revenant par flash et la compréhension de la situation aussi. Je n’étais pas à ma place dans ce milieu trop de jalousie, et trop de danger avec mes pouvoirs divins que je devais bridés et contrôlés. Ce qui devait arriver arriva une furie attaqua le château et décima l’entièreté du domaine et ses habitants à l’exception de moi qui était immortelle. Après cette nuit où je vis périr mes parents adoptifs je passais mon temps à rassembler le restant de ma mémoire morceler pour pouvoir retourner là où était ma vrai place. Paradoxalement, grâce au pouvoir de transformation, je passai maître dans l’art de fuir les monstres attirés par mon sang divin. J’appris donc par hasard qu’une colonie pour les sangs mêlés existait, cachée dans une forêt profonde, une sorte de sanctuaire en somme qui semblait hors du temps d’après les rumeurs que j’en avais entendu. Je voulais voir à quoi il ressemblait alors je m’y rendis me disant sans doute qu’il y aurait là-bas quelqu’un capable de m’aider à retrouver ma tante maintenant que ma mémoire m’était revenue mais… arrivée devant l’enceinte, ma sauvagerie reprit le dessus et je me dis :

- Oh, et puis non ! Je me débrouille très bien toute seule, qu’est-ce que j’irais bien faire là-bas à m’enfermer… Je préfère encore la solitude à des inconnus… pourtant je…  Tante Artémis doit me chercher partout depuis 2 ans et sans aide je ne risque pas de la retrouver trop de monstre m’attaque…

Après ce petit monologue et cette prise de décision malgré l’inconfort de la situation, je passais les portes du camp des sang-mêlé. En ses lieux j’appris que j’avais une sœur du côté de ma mère, Annabeth et un frère du côté de mon père, Percy, avec qui je me lia fortement construisant ainsi une relation de frère et sœurs avec eux et ce, malgré mon côté sauvage et sans pour autant donner ma véritable identité ni à eux, ni à quiconque du camps bien que je soupçonna Chiron de se douter de quelque chose. Cependant les questions se posaient sur moi de plus en plus, je devais faire vite... Par la suite, ce fut grâce à mon frère et ma sœur que je retrouvais la trace de ma tante, la déesse chasseresse Artémis qui parcourait la terre avec ses chasseresses. Elle fut soulagée de me retrouver et je lui contais en détails les péripéties de ses deux années qui confirmait la prophétie qui fut donner à mes parents à ma naissance, cela je le tiens d’Artémis là encore. De temps en temps nous retournions rassurer mes parents et ma grand-mère en secret, toujours la nuit pour éviter les mauvaises surprises. A présent je marche de nouveau aux côtés des chasseresses dont je fais partie, taisant ma véritable identité et cachant ma véritable puissance pour ne pas être découverte d’une part mais aussi pour que le reste de la prophétie ne soit pas exacte… Mais si les choses finissaient par changer…. Que va-t-il se passer si l’on me découvre…  Et puis il y a cette prophétie étrange que me réserve l’avenir…

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Fondateur
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 25/09/2017
Age : 32

Le parchemin des Olympiens
Bungalow : Poséidon (Bungalow3)
Parents Divins : Poséidon
Infos fermées
MessageSujet: Re: Déesse cachée et Chasseresse [VALIDE]   Lun 17 Sep - 10:38






Message de validation...



★Bienvenue parmi les enfants de l'Olympes !

Ta fiche respecte le modèle donner  et  est complète. Tout y est alors je ne peux que te valider et te souhaiter un bon jeu chez nous ^^

Je t'invite cependant à recenser des à présent ton avatar  en passant par ce lienici, puis de faire un petit tour pour créer ta fiche de lien , ta fiche de parcours par ici et aussi ta fiche technique de pouvoir afin d'achever ton processus d'inscription.c'est ici

A très vite au détour de l'une de nos contrée l'histoire ne fait que commencer...


que le jeu commence pour vous !
Liens pratiques

Le règlement www text-decoration: none !important;">
Le bottin des avatars www
Qui es-tu? www
Prédéfinis www



En cas de besoin, je contacte ...



Luinilinëa C. de Harcourt Fondatrice du Forum
MPFiche

©️ Halloween


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfantdelamythologie.kanak.fr
 
Déesse cachée et Chasseresse [VALIDE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photo Cachée
» Loominëi , la déesse du destin.
» Image Cachée .25
» Bastet? C'est pas le nom d'une déesse égyptienne ça ? [PV Bastet]
» Rilyntlar Div'Arght [Haute Prêtresse de la Déesse des Âmes]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants de l'Olympe :: Bungalows pour Etat Civil :: Présentations et Cie :: Fiche Admise-
Sauter vers: