Les enfants de l'Olympe
Bienvenue sur l'Olympe
RSS
RSS
Les enfants de l'Olympe
Dieu, Demi-dieu, créature, chasseresse ou mortel qui entrez ici pour partager l'aventure, sachez que le destin est en marche et que vous êtes les acteurs de celui-ci. Êtes-vous prêt à faire basculer dans votre camp le fil de la destinée ? Si oui alors entrez !
Les enfants de l'Olympe
Dieu, Demi-dieu, créature, chasseresse ou mortel qui entrez ici pour partager l'aventure, sachez que le destin est en marche et que vous êtes les acteurs de celui-ci. Êtes-vous prêt à faire basculer dans votre camp le fil de la destinée ? Si oui alors entrez !


L'aventure vient de commencer... Comme à chaque fois qu'une menace pèse sur les mondes on a besoin de nouveaux Héros ! Alors dans quel camps serez-vous?

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

Bienvenue sur l'Olympe
 :: Les autres lieux ... :: Le monde des Dieux :: Le Royaume de l'Olympe

Messages : 24
Date d'inscription : 06/12/2019
Cassandre O. de Milo
Cassandre O. de Milo
Modérateur

Le parchemin des Olympiens
Bungalow : Dans les Bois...
Parents Divins : Autres
Lun 7 Sep - 20:48


Bienvenue sur L'olympe
feat Eros/Cassandre





Cassandre avait suivit sans se détâcher des jambes de son père    depuis le temple de son ami Luinilinëa jusqu'au bureau de Chiron et pour finir  dans celui de Monsieur D qu'elle avait franchement pas trouver gentil sans dire un mot. Elle avait fait un coucou d’au revoir à ses amies avant que son père ne les téléportes direction l'Olympe. regardant curieusement comme une enfant les alentours toujours accroche rà son père, Cassandre avait cependant sous l’émerveillement sortie ses ailes et  planaiit un peu accrocher à la chemise de son père avec un grand sourire.

- C'est beau ici c'est là que je vais vivre ? Et maman elle viendra elle aussi papa ?

même si Cassandre se rappelait de l'avoir laissé gravement blessée, quelque part en elle, une part espérait vraiment que sa mère soit toujours en vie et qu'elle vienne elle aussi pour qu'ils soient enfin tous les trois. légitime vœux pour une enfant de son page non?  Suivant son père  soigneusement pour pas se perdre elle  restait très curieuse de ce qu’elle découvrait à mesure de leur avancer et vie le temple des olympiens ainsi que les douze maisons des dieux principaux et pointa du doigt à son père.

- >Elles sont à qui toute ses maisons papa ? C'est par là que on habite nous aussi dit.

l'Olympe ressemblait beaucoup aux paysages qu’elle avait connue avant de se perdre sur l'île, elle s'y sentait donc moins perdue et retrouvait avec amusement des paysages commun aux temples de prière dont sa mère lui avait parlé et montré dans ses livres plus jeune.

- ça ressemble aux livres que maman me montrait  avant c'est marrant 

[i]la curiosité la poussa à lâcher le haut de son père et à voleter pour s’approcher d'un jeune pégase qu'elle vit non loin qui tentait de s'envoler. Cassia lui tourna un peu autour curieuse et en même temps émerveillée par le petit animal l'encourageant comme seul le faisait les enfants à prendre son envol/i]


n 1 | 344 mots

Jawilsia sur Never Utopia
Messages : 31
Date d'inscription : 21/05/2019
Eros
Eros

Le parchemin des Olympiens
Bungalow : Autres...
Parents Divins : Autres
Lun 7 Sep - 22:05
Un instant à peine. C’est tout ce qu’il fallut à Eros et Cassandre pour passer de la Colonie des Sang-Mêlés au mont Olympe, demeure éternelle des dieux grecs. Les deux immortels s’étaient matérialisés à quelques distances des quartiers d’habitation où chaque dieu, qu’il soit mineur ou l’un des douze grands, avait son temple. Le dieu de l’Amour choisit de ne pas répondre à la question de sa fille concernant sa mère. Le lieu était mal choisi, Eros préférait aborder le sujet dans l’intimité de son temple, là où personne ne pourrait les voir pleurer lui et Cassandre.
L’Olympe était un lieu magnifique en effet, perdu dans les nuages mais en même temps verdoyant, peuplé de créatures fantastiques de la mythologie. De nombreux temples le couvraient, tous différents mais magnifiques, s’intégrant au paysage pour ajouter à sa beauté naturelle. Une des plus belles créations depuis la naissance du monde.

« Ce sont les temples des dieux de l’Olympe ma puce. Chacun d’entre eux, qu’il soit grand ou petit a le sien. Tu vas venir habiter avec moi dans mon temple. Il faudra que tu décores ta chambre par contre, je n’ai pas voulu le faire sans avoir ton avis. »

Eros regarda attendri sa petite fille tenter d’interagir avec un jeune pégase qui allait prendre son premier vol. Puis il la guida en douceur en direction de son temple afin de la mettre à l’abri des regards indiscrets. Le dieu de l’Amour avait choisi de se créer un temple plutôt simple et sans prétentions. Un bâtiment rectangulaire entouré d’une colonnade de style dorique au fronton décoré de flammes et de roses stylisées. A l’intérieur le temple était divisé en nombreuses pièces : salon, salle à manger, salle de bain, chambres… Tout était décoré avec goût et simplicité sauf une pièce. La chambre destinée à Cassandre. Eros n’avait jamais abandonné l’espoir de la retrouvé.

Messages : 24
Date d'inscription : 06/12/2019
Cassandre O. de Milo
Cassandre O. de Milo
Modérateur

Le parchemin des Olympiens
Bungalow : Dans les Bois...
Parents Divins : Autres
Lun 7 Sep - 22:20


Bienvenue sur L'olympe
feat Eros/Cassandre





La petite immortelle avait écouter les explications de son père attentivement acquiesçant à ce qu'il lui dit avant de se faire gentiment pousser vers ce qui serait sa nouvelle maison, elle avait fait un rapide au revoir au petit pégase avant de suivre son père. Elle sourit ravis de savoir qu'elle pourrait choisir la décoration de sa chambre et fit un grand sourire à son père.

- On la décore ensemble alors hein papa ?

Cassandre suivait son père qui lui montrait leur temple et cherchait à mémoriser pour s'y familiariser quand même rapidement. Une fois arrivé dans cette chambre que son père n'avait pas décorée  et qu'il avait conserver pour son retour la petite fille en fit le tour en sautillant et commença à imaginer ce qu'elle aimerait comme décoration pour celle-ci.

Cassandre n'avait pas insisté sur le fait que son père avait éluder la question sur sa mère, la petite fille se doutait que s'était douloureux pour son père autant que pour elle et si elle se refusait à imaginer le pire comme tout enfant, elle ne voulait pas non plus que son papa reste triste à cause d'elle aussi elle n'en reparla pas.

- On commence quand dis ? J'ai hâte de décorer ma chambre moi ! 

Impatiente ?  Cassandre ? cela était bien sur le cas, elle profitait enfin de ses retrouvailles avec son père et pour l'instant préférait éluder le moment de la présentation au dirigeant des dieux car son père ne la cacherais pas éternellement ici on repairerais vite la petite immortelle si elle quittait le temple après tout. Mutine la petite se hissa à la force de ses ailes en l'air pour visiter la maison trouvant cela bien plus marrant que de marcher et puis ses ailes avaient besoin de se dégourdir un peu. Cassandre se posait tout de même la question de si on allait tolérer sa venue ici, elle restait une demi-déesse, certes immortelle mais elle était issue d'une mortelle et d'un dieux n'aurit-elle pas du rester au camps après tout.


n 2 | 354 mots

Jawilsia sur Never Utopia
Messages : 31
Date d'inscription : 21/05/2019
Eros
Eros

Le parchemin des Olympiens
Bungalow : Autres...
Parents Divins : Autres
Dim 14 Mar - 22:18
Le dieu de l’Amour ne put s’empêcher de sourire face à l’enthousiasme de sa fille. Peu à peu la douleur sourde qui serrait son cœur depuis des millénaires s’estompait. En retrouvant sa fille il avait retrouvé une partie de lui-même. Et cela l’aidait grandement à faire le deuil de son épouse. La présence de Cassandre avait l’effet d’un grand rayon de soleil sur la grisaille qui avait dominé ses pensées des derniers millénaires. Il était par conséquent probable qu’il prenne beaucoup moins souvent se forme enfantine, et plus régulièrement celle d’un jeune adulte, ne serait-ce que pour être crédible auprès de sa propre fille. Et puis sa forme enfantine lui permettait de fuir sa déprime, ce dont il avait maintenant moins besoin. Il allait devoir se montrer fort pour sa fille. Eros sourit à Cassandre en l’entendant s’impatienter.

« Bien sur mon cœur. On commence quand tu veux. »

Eros avait conscience que tous les deux évitaient soigneusement le sujet de Psyché, mais pour le moment il pensait préférable de ne pas insister. Bien que les non-dits ne soient pas sains pour les relations familiales, le temps de discuter des sujets graves viendrait bien assez tôt. Pour l’instant, le dieu de l’Amour voulait profiter au maximum de ses retrouvailles avec sa fille, et si pour cela il lui fallait passer temporairement sous silence le décès de son épouse alors soit. Eros n’attendait pas avec impatience cette conversation particulière avec Cassandre. Chassant ces pensées sérieuses de son esprit, il adressa à la fillette un sourire jovial.

« Alors ma puce, par quoi veux-tu commencer ? »

Messages : 24
Date d'inscription : 06/12/2019
Cassandre O. de Milo
Cassandre O. de Milo
Modérateur

Le parchemin des Olympiens
Bungalow : Dans les Bois...
Parents Divins : Autres
Lun 15 Mar - 19:44


Bienvenue sur L'olympe
feat Eros/Cassandre





Si la petite  Cassandre était aux anges d'avir retrouver osn père intérieurement la petite demi-déesse se posait mille et une question sur sa mère, mais quelque part elle se rappelait sa mère en sang et avait pur de demander à son père peur d'apprendre ce qu'elle sentait intérieurement alors comme tout enfant dérangée par une pensée elle  laissait cela de côté jusqu' oublier. Lorsque son père accepta de décorer sa chambre avec elle  la petite fille tapa des mains contente et sautilla autour de son père avant de se hisser à la force de ses ailes pour tournoyer dans la chambre

- Chouette! on va bien s'amuser !!! Alors moi je veux commencer par peindre les murs !

Cassandre était une vraie petite pile électrique et ne tenait pas en place elle voulait rattrapée tout ce temps loin de son père. Bien normale pour une enfant même si elle l'était depuis quelques siècle à présent. Elle avait sans doute le besoin de par son apparence à régresser si l'on puis dire afin de retrouver l'insouciance de l'époque où elle avait été auprès de ses parents.

- papa on peut les faires bleu les murs comme les yeux de maman  

Cassandre regarda son père   espérant en pas l'avoir rendu triste en parlant de sa mère, elle savait que son père avait toujours voulu les garder avec lui et qu'il avait été malheureux quand sa mère et elle était redescendu sur terre même si il venait les voir souvent. Sa mère avait beau être devenue immortelle puisqu'elle ne 'l'était pas quitter l'olympe avait été le seule moyen pour sa mère de la garder avec elle sinon  Cassandre ne savait pas à qui elle aurait été confiée et préfère  ne pas y penser elle avait été heureuse avec ses parents c'était le plus important pour la petite fille.

- maman me manque papa... à toi aussi ?  

n 3 | 328 mots

Jawilsia sur Never Utopia
Messages : 31
Date d'inscription : 21/05/2019
Eros
Eros

Le parchemin des Olympiens
Bungalow : Autres...
Parents Divins : Autres
Dim 25 Avr - 18:27
Eros sourit face à l’enthousiasme de la fillette. Son sourire et son énergie lui avait énormément manqués au court de ces longs siècles d’absence. Il était maintenant temps de rattraper les expériences dont une personne malveillante les avaient privés. Le père et sa fille auraient besoin de temps pour se retrouver, réapprendre à vivre ensemble et d’une manière générale apprendre à se connaître mutuellement. Le Primordial était conscient qu’il y aurait des hauts et des bas à leur relation, d’autant que sa fille pour le moment préférait fuir ses émotions en prenant une forme enfantine, probablement désireuse de retrouver l’insouciance des temps mythologiques où la famille était au complet. Pour autant Eros n’avait pas le cœur à obliger Cassandre à se confronter à ses sentiments, lui-même commençant à peine à faire le deuil de la disparition de son épouse. Posant les yeux sur la silhouette ailée de sa fille, la Dieu de l’Amour lui offrit un sourire.

« Si c’est là ce que tu souhaites alors oui, nous pouvons peindre les murs en bleu. »

Joignant le geste à la parole, le Dieu concentra une infime fraction de son pouvoir et d’un geste de la main changea la couleur des murs de leur blanc original à un bleu pastel. Une pensée ajouta sur le mur opposé à la fenêtre un portrait de sa bien-aimée, Psyché, encadré d’un ovale de dorures entrelacées. Eros se perdit quelques instants dans la contemplation de l’image qu’il venait de créer, représentant la jeune femme telle qu’il l’avait vue pour la toute première fois. Tiré de ses pensées par la dernière question de Cassandre, le Dieu observa avec tristesse sa fille avant de la prendre doucement dans ses bras pour la serrer contre lui.

« Enormément ma puce. Elle me manque énormément. »

Il n’y avait guère plus à ajouter pour le Dieu qui déposa un baiser sur le sommet de la tête de la petite. Ravalant ses larmes, Eros relâcha doucement son étreinte sur Cassandre et la posa doucement au sol. Reprenant un ton enjoué il lui demanda :

« Bon, maintenant que les murs sont peints, quel style de meuble souhaites-tu ? »
Messages : 24
Date d'inscription : 06/12/2019
Cassandre O. de Milo
Cassandre O. de Milo
Modérateur

Le parchemin des Olympiens
Bungalow : Dans les Bois...
Parents Divins : Autres
Ven 30 Avr - 19:56


Bienvenue sur L'olympe
feat Eros/Cassandre





lorsque son père usa de ses pouvoir pour repeindre la chambre en bleu, Cassandre tapa des main en rigolant contente de pouvoir le faire avec son père et voleta jusqu'au portrait de sa mère qu'elle touche du bout des doigts. Si Cassandre avait toujours gardé un corps d'enfant c'était car du jour au lendemain elle avait cessé de grandir. Une malédiction sans doute à l'encontre de ses parents ou alors un simple refus de se confronter au sentiments des adultes comment pouvait-elle le savoir en ayant été isolée durant des siècles. Se serrant dans les bras de son père lorsqu'il lui fit un câlin, la petite fille profitait de ce contact. Une fois reposée à terre, elle réfléchit à ce qu'elle voulait par la suite.

- Je veux un grand lit papa pis un miroir et un bureau

Cassandre eue une idée et usant de ses pouvoirs créa une peluche ressemblant très pour trait à celle que sa mère lui avait offerte et qui était resté dans son ancienne maison lorsqu'elle avait fuit. Souriant la petite montra la peluche à son père.

- papa tu as vu c'est comme celle que maman m'a donné.  

Cassandre n'avait pas fait usage de son pouvoir de création depuis des lustres aussi contrairement à son père elle n'avait pas pleinement accès à ses pouvoirs et était réduites dans ce qu'elle pouvais créer par contre elle était aussi bonne tireuse de flèche que lui et avait un arc à sa taille pour les décocher. Serrant la petite peluche elle se concentra et créa une cage avec un oiseau dedans au magnifique plume bleue et blanche en dégradée. Ravis la petite fille ouvrit ma cage et le perroquet voleta pour se percher sur son épaule alors que la fillette regardait son père poursuivre l'aménagement de sa chambre.


n 4 | 505mots

Jawilsia sur Never Utopia
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Les autres lieux ... :: Le monde des Dieux :: Le Royaume de l'Olympe
Bienvenue sur l'Olympe

Sauter vers: